neurofeedback

qu’est-ce que le neurofeedback ?

Le neurofeedback est une technique d’intervention non invasive et indolore qui consiste à mesurer l’activité électrique du cerveau à l’aide d’électrodes posées sur certaines positions du scalpe. Ces signaux électriques sont amplifiés par un appareil de qualité médicale attestée puis traités par un logiciel qui permet au thérapeute de proposer un entraînement individualisé.

à qui s’adresse le neurofeedback ?

Il s’adresse aux enfants dès 6 ans, aux adolescent-e-s et aux adultes.

 

déroulement d’un traitement

Un traitement se déroule sur la durée et exige une bonne planification pour en maximiser l’effet. Un point essentiel dans la planification est la régularité des séances afin de soutenir le processus d’apprentissage dans lequel on s’engage. Il est recommandé de faire au moins une séance par semaine, idéalement deux séances par semaine. Le nombre total de séances est variable et dépend du nombre et de la gravité des symptômes ciblés.

champs d’application

Le neurofeedback s’applique à des champs très divers qui vont du traitement de symptômes psychopathologiques (p.ex. symptômes de stress, d’anxiété ou de dépression), à l’entraînement à la performance de pointe recherchée par les sportifs ou les professionnels qui font face à des défis importants.

troubles de l’attention et d’hyperactivité

L’application du neurofeedback aux problèmes de déficit d’attention, avec ou sans hyperactivité, a fait l’objet d’études scientifiques, dont il ressort que le neurofeedback est une approche thérapeutique valide. Il s’agit d’entraîner le cerveau à trouver son équilibre autrement que par l’hyperactivité et à pouvoir rester calme et concentré. Le neurofeedback n’est pas conçu comme un substitut à l’approche pharmacologique classique mais plutôt comme une approche complémentaire qui vise le même but, modifier le fonctionnement cérébral, tout en évitant les désavantages connus d’une approche médicamenteuse (effets secondaires, efficacité s’estompant voire disparaissant lors de l’arrêt de la prise de médicaments).

mécanismes à l’œuvre

Le terme de feedback signifie littéralement rétroaction. Le feedback est un retour d’information à un système, comme par exemple un thermomètre qui indique la température d’une pièce. Nous utilisons sans nous en rendre compte le feedback dans notre vie quotidienne (p.ex. se regarder dans le miroir pour se coiffer,  prendre en compte l’expression faciale de notre interlocuteur lors d’une conversation). Tout retour d’information nous est utile pour réguler notre comportement ou apprendre de nouvelles manières de nous adapter au mieux à notre environnement.

Le neurofeedback consiste à donner un retour d’information directement au cerveau sur sa propre activité. Le logiciel qui traite les signaux électriques cérébraux va donner un retour positif au cerveau s’il produit l’activité électrique recherchée, pour l’encourager à poursuivre dans cette direction. Le feedback peut être de nature visuelle (p.ex. une séquence video) ou auditif (p.ex. musique). Ainsi, le cerveau apprend, sans que nous ne devions faire d’effort conscient, de nouveaux états d’activation, lesquels sont en lien avec les buts recherchés (p.ex. relaxation, attention soutenue, concentration, récupération). C’est comme s’il on tendait un miroir au cerveau, qui peut ainsi corriger sa posture.

Comme mentionné plus haut, le neurofeedback se conçoit comme une approche complémentaire à l’approche médicale et vise un même but : modifier durablement le fonctionnement du cerveau afin que les symptômes disparaissent et que celui-ci retrouve un fonctionnement plus efficace et efficient. Le processus d’apprentissage que constitue le neurofeedback implique que les effets sont durables au-delà de la période de traitement, sans effets secondaires. Une fois qu’un nouveau fonctionnement a été appris il est intégré et demeure en principe stable. Comme il s’agit d’un entraînement et d’un apprentissage, des séances de rappel peuvent s’avérer utiles pour consolider les acquis ou maintenir le fonctionnement à un haut niveau de performance.