biofeedback

qu’est-ce que le biofeedback ?

Le biofeedback (aussi appelé biorétroaction ou rétroaction biologique) est une approche thérapeutique qui se base sur la psychophysiologie, c’est-à-dire sur les liens entre le cerveau et les fonctions physiologiques. Cette approche non invasive et indolore consiste à appliquer des capteurs à certains endroits du corps (p.ex. doigts, paume de la main, trapèzes) afin de mesurer différents types d’événements physiologiques (p.ex. rythme cardiaque, rythme respiratoire, tension musculaire, température à la surface de la peau). Ces mesures sont ensuite traitées par un logiciel et représentées à l’écran. Avec l’aide du thérapeute, la personne apprend à influencer des paramètres corporels auxquels elle n’a pas un accès direct par sa sensation d’elle-même (la proprioception). Par l’entraînement il devient possible d’atteindre des états souhaités, tels que la relaxation, ou la réduction de la douleur, par exemple. Une fois acquise, cette compétence se généralise dans la vie quotidienne.

à qui s’adresse le biofeedback ?

Il s’adresse aux enfants dès 6 ans, aux adolescent-e-s et aux adultes.

déroulement d’un traitement

Le traitement débute par une évaluation du profil de stress, lequel nous donne des indications sur les différents points de tension. Puis les entraînements sont planifiés sur une base régulière. Il est recommandé de faire au moins un entraînement par semaine.

champs d’application

Le biofeedback peut s’appliquer à divers problèmes de santé, en complément à un traitement médical classique. Parmi les problèmes ciblés on peut évoquer, entre autres, le stress chronique, les troubles du sommeil, les douleurs chroniques, ou les migraines.

la variabilité du rythme cardiaque

En anglais heart rate variability (HRV), elle désigne la variabilité naturelle de notre rythme cardiaque au repos. Cette variabilité, lorsqu’elle est souple, est un signe de bonne santé et de bonne gestion du stress. Dans le cas où cette souplesse est moindre, la personne reste bloquée dans un état de stress chronique, avec un impact négatif sur sa santé de manière globale. Par l’entraînement individualisé à la cohérence cardiaque, on vise à rétablir une variabilité souple du rythme cardiaque.

mécanismes à l’œuvre

Le terme de feedback signifie littéralement rétroaction. Le feedback est un retour d’information à un système, comme par exemple un thermomètre qui indique la température d’une pièce. Nous utilisons sans nous en rendre compte le feedback dans notre vie quotidienne (p.ex. se regarder dans le miroir pour se coiffer,  prendre en compte l’expression faciale de notre interlocuteur lors d’une conversation). Tout retour d’information nous est utile pour réguler notre comportement ou apprendre de nouvelles manières de nous adapter au mieux à notre environnement.

Le biofeedback consiste à donner un retour d’information à la personne sur sa propre activité physiologique, dont certains paramètres échappent à sa perception d’elle-même (la proprioception). Concrètement, l’entraînement se fait à l’aide d’un logiciel qui va donner un retour positif (sous forme visuelle ou auditive) si la personne produit l’activité recherchée, par exemple augmenter la température de sa main, pour l’encourager à poursuivre dans cette direction. Ainsi, l’entraînement permet d’influencer ses propres paramètres corporels afin d’atteindre les états souhaités (p.ex. détente, sommeil, réduction de symptômes divers).

Comme mentionné plus haut, le biofeedback se conçoit comme une approche complémentaire à l’approche médicale. Les effets d’apprentissage du biofeedback sont durables au-delà de la période de traitement, sans effets secondaires. Comme dans tout apprentissage ou tout entraînement, il peut être utile de réactualiser certaines compétences à l’aide de séances de rappel pour consolider les acquis.